Quels Types de Séances pour Vous ?

Qu’est-ce que l’hypnothérapie ?

L’hypnose est un état de conscience modifié où votre conscience devient très relaxée et concentrée, dans lequel votre subconscient est ouvert et réceptif aux suggestions qui vous correspondent.

L’hypnothérapie est une thérapie qui utilise l’hypnose pour résoudre un problème.

L’hypnothérapie permet par exemple de remonter à la source de votre problème, à la toute première fois où vous avez mis en place un mécanisme de défense, de manière à vous aider à changer votre perception de ce problème et à l’éradiquer (méthode de régression à la cause).

Nous expérimentons sans cesse des états de transe ou états hypnotiques : quand vous avez l’impression de rêver en étant éveillé, quand vous êtes absorbés dans la lecture d’un livre ou dans le visionnage d’un film, lorsque vous conduisez et que vous êtes focalisé sur une pensée, vous êtes en état d’hypnose !

Durant l’hypnose, vous restez maître de la situation, vous ne perdez le contrôle à aucun moment, et votre esprit subconscient ne prend en compte que les suggestions qu’il considère comme bénéfiques pour vous.

L’hypnothérapie est une méthode douce, sûre et efficace pour rendre durables les changements dans votre manière de penser, de ressentir et de vous comporter.

Si vous êtes prêt à faire quelques changements dans votre vie, l’hypnothérapie peut vous y aider.

C’est une expérience agréable et relaxante qui permet à votre subconscient de prendre en compte les suggestions qui vous aident le plus.

Ce n’est pas un remède miracle, mais c’est une solution qui peut réellement vous aider à changer plus facilement et efficacement.

3 Critères de réussite

Pour rentrer en hypnose il faut que les trois critères suivants soient remplis :

  1. La volonté

  2. La confiance en son hypnothérapeute (en auto-hypnose : vous-même)

  3. La capacité à suivre des instructions

Exemple :

Imaginez que vous vous entraînez depuis des mois dans le but de réaliser l’un de vos rêves : gravir l’Himalaya!

Vous le désirez (critère 1 rempli: la volonté).

Vous partez au Tibet et vous cherchez un guide pour vous accompagner dans cette longue ascension. Vous cherchez quelqu’un de confiance pour vous accompagner au sommet (critère 2 rempli: la confiance). [Si malgré tout, vous ne le sentez pas, vous trouveriez toutes les excuses du monde pour ne pas aller au bout (j’ai mal aux jambes / je ne veux plus y aller…)].

C’est bien vous qui gravissez cette montagne, le guide ne le fait pas à votre place mais il vous donnera les instructions pour arriver au sommet : c’est à droite. Si vous allez à gauche, évidemment vous arrivez quelque part, mais pas au sommet (critère 3 rempli: la capacité à suivre les instructions).

Qu’est ce que la Sophrologie – Relaxation Guidée

La sophrologie est une méthode de relaxation guidée s’apparentant à l’hypnose, en ce sens qu’elle amène le sujet dans un état de conscience qu’on pourrait dire « approfondi ».
Cette pratique psycho-corporelle s’appuie essentiellement sur la détente physique, obtenue grâce à des exercices de respiration et la visualisation d’images apaisantes.
Le sujet est alors capable de se concentrer d’une manière exceptionnelle sur un besoin spécifique afin de transformer ses angoisses ou phobies en pensées positives.
Il peut s’agir par exemple, d’atténuer les douleurs causées par un traitement médical, de préparer un examen ou une compétition, d’abandonner une dépendance ou de réduire les effets du stress.
Cette discipline, qui fait partie des thérapies brèves, peut également se travailler sur le long terme.

Le terme a été créé à partir des mots grecs sos (harmonie), phren (esprit) et logia (étude), combinaison à laquelle les sophrologues donnent le sens « d’étude de l’harmonisation de la conscience ».

La relaxation induite par la sophrologie ou l’hypnose est une détente physique volontaire. Elle peut aboutir, chez certaines personnes, avec certaines techniques, à un état de conscience modifié.

La relaxation a des effets reconnus tant du point de vue physique (détente musculaire, réduction et régulation des rythmes respiratoire et cardiaque) que du point de vue psychique (calme durable, équilibrage des hémisphères cérébraux, amélioration de la mémoire et de la concentration).
La relaxation stimule le cerveau droit, et permet de se recentrer entre gauche et droite.
Le sommeil est une relaxation naturelle, mais en tant qu’acte volontaire bien pratiqué, une relaxation de 20 minutes équivaut à 3 heures de sommeil.

A qui s’adresse ce type de séances ?

Les séances que nous proposons durent UNE HEURE.
Elles s’adressent aux personnes qui :
– désirent approcher un état de conscience modifié, un état de relaxation apaisant.
– ont peur / sont curieuses de tester l’hypnose et veulent d’abord se familiariser avec ce type d’état.
– veulent connaître leur degré de profondeur d’hypnose

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

Qu’est-ce que l’EMDR ?

L’EMDR ( Eye Movement Desensitization and Reprocessing) est une méthode de thérapie qui agit sur les traumatismes, développée en Californie entre 1987 et 1991 par la psychologue Francine Shapiro.

« La thérapie EMDR repose sur un constat : le simple fait de parler d’un traumatisme ne serait pas suffisant. Une personne traumatisée ne souhaiterait d’ailleurs pas évoquer le cœur de la scène traumatique dans la crainte d’être sur-traumatisée. L’EMDR créerait donc un protocole sécurisant pour accompagner la personne dans son rappel du noyau traumatique. Ce rappel ne solliciterait pas seulement le registre verbal mais tous les registres représentatifs : perceptions, cognitions, émotions, sensations corporelles. » ( Wikipedia)

L’EMDR est une méthode de trauma-thérapie qui a montré un réel succès depuis le milieu des années 90. Elle est basée sur une stimulation bilatérale des deux hémisphères du cerveau, principalement grâce à des mouvements oculaires.

Des études scientifiques (notamment une expertise collective de l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale, février 2004) ont confirmé à multiples reprises le haut niveau d’efficacité et de durabilité des résultats de l’EMDR. Depuis 2006, l’efficacité de l’EMDR dans le traitement du choc post-traumatique a reçu une reconnaissance internationale. Cette technique avait été développée à l’origine et testée sur les vétérans traumatisés par la guerre du Vietnam.

Depuis, le champ d’application de cette technique ne cesse de grandir.

En savoir plus : Wikipédia

Comment fonctionnent les mouvements oculaires bilatéraux ?

En dissociant émotion et souvenir.

Les mouvements oculaires influencent les connexions neuronales du cerveau.

A travers une stimulation bilatérale, les deux hémisphères du cerveau s’activent et se synchronisent avec le traumatisme.

Par les mouvements oculaires, on accède à une partie du cerveau dans laquelle sont cristallisés les traumatismes, peurs ou émotions négatives et on leur permet d’être débloqués et évacués.

Par ce biais-là, on peut également ancrer des émotions ou pensées positives, comme on le fait en hypnothérapie. Ces thérapies sont d’ailleurs complémentaires.

« Chaque événement douloureux laisse une marque dans le cerveau. Celui-ci effectue alors un travail de “digestion” permettant aux émotions qui accompagnent le souvenir de se désactiver. A moins que le traumatisme ait été trop fort ou ait frappé à une période où nous étions vulnérables. Dans ce cas, les images, les pensées, les sons et les émotions liés à l’événement sont stockés dans le cerveau, prêts à se réactiver au moindre rappel du traumatisme. Dans l’EMDR, le mouvement oculaire “débloque” l’information traumatique et réactive le système naturel de guérison du cerveau pour qu’il complète son travail. » ( David Servan-Schreiber, psychiatre qui a introduit la méthode dans l’Hexagone, et qui préside l’association EMDR-France.)

Domaines d’applications des mouvements oculaires bilatéraux

La technique que nous utilisons est une technique de mouvements oculaires bilatéraux. Elle permet de travailler sur :

  • Stress, anxiété, angoisses

 

  • Choc et stress post traumatiques (ESPT : Etat de stress post-traumatique, PTSD : Post Traumatic Stress Disorder) dont certains symptômes sont : cauchemars, souvenirs négatifs figés, flashs, troubles des comportements, conduite d’évitement des situations comparables, par exemple anciens combattants

 

 

  • Phobies, peurs irrationnelles, panique, TOCS

 

  • Victime d’attaque, de crimes ou de violences

  • Deuil excessif avec incapacité d’évolution

  • Perte d’être chers

  • Culpabilité de mort causée involontairement, par exemple en effectuant un travail

  • Changement de vie : longue maladie, nouvelle occupation, accouchement, divorce, retraite, vieillissement

  • Enfant, victime de violences ou de désastres naturels

  • Victimes d’agression ou d’abus sexuels

  • Difficultés de relation, dysfonctions sexuelles

  • Douleurs et chocs dûs à des accidents ou des interventions chirurgicales, brûlures, perte d’un membre.

  • Douleurs psychosomatiques

  • Dépendances pharmaceutiques et émotionnelles, alcool, drogues…

  • Amélioration de performances dans le monde des arts, des affaires, du sport et de prestations en public

  • Croyances limitatives (« J’ai toujours été nul dans tel domaine… je n’y arriverai jamais »)

Qu’est-ce que l’EFT ?

L’EFT (Emotional Freedom Techniques)   est une technique psycho-corporelle créée aux USA en 1993 par Gary Craig.

Le but de l’EFT est de soulager et calmer les souffrances émotionnelles et psychologiques.

Elle est basée sur la stimulation des méridiens (connus en médecine chinoise) et sur une reconnexion des deux hémisphères du cerveau par le biais de mouvements oculaires bilatéraux.

Ses origines

L’EFT s’inspire de la TFT (Thought Field Therapy, thérapie du champ mental), technique fondée dans les années 80 par Roger Callahan , psychologue cognitiviste et hypnothérapeute spécialisé dans le domaine des phobies. Il étudia les méridiens chinois et découvrit les effets du tapotement des méridiens sur les émotions.

Gary Craig (EFT) suivit la formation de Callahan et décida d’appliquer cette méthode à ses patients. L’EFT est basée sur la TFT du Dr. Roger Callahan et sur la Kinésiolologie Appliquée du Dr. John Diamond. Gary Craig décida de simplifier la technique, pour lui, il s’agit de stimuler des points énergétiques des méridiens en les tapotant selon une certaine séquence, ce qu’il appellera la séquence de base.

Principes de l’EFT / comment ça marche

« La cause de toute émotion négative est une perturbation du système énergétique corporel » ( Gary Craig)

L’EFT vise à se séparer des émotions négatives en rétablissant l’équilibre énergétique dans le corps et la pensée par la stimulation de points d’acupuncture (via les méridiens) et par d’autres méthodes tels que les mouvements oculaires bilatéraux.

Domaines d’application :

  • Souvenirs traumatiques (à faire scène par scène)
  • Accident
  • Abus sexuel
  • Harcèlement moral
  • Violence conjugale
  • Phobies
  • Troubles de comportements alimentaires
  • Gestions des émotions
  • Colère
  • Stress
  • Angoisse
  • Tristesse
  • Problèmes relationels
  • Timidité
  • Peur de dire non
  • Conflit
  • Douleur physique
  • Migraine
  • Règles douloureuses
  • Douleurs physico-émotionnelles (ventre, muscles, articulations…)
  • Conditionnement positif
  • remotivation,
  • Créer un cercle vertueux (Casser les auto-sabotages)
  • Se fixer des objectifs
  • Améliorer ses performances (sport, musique, travail)
  • Comme dirait l’inventeur de cette technique  «Testez l’EFT sur tout»

Cette liste n’est pas exhaustive… On peut utiliser l’EFT sur toute émotion négative, et on peut l’appliquer aussi bien sur des adultes que des enfants.